Projet de création littéraire

Ce projet vise à créer un « Recueil de Surprises » par ces étudiants. Il s’agit de partager de façon humoristique « les chocs » que ces étudiants immigrants ont vécus à leur arrivée au Québec. Trois ateliers sont prévus et seront animés par l’auteure madame Anna Moulounda.

D’UNE RIVE A L’AUTRE

Projet de création littéraire CEAL

Projet de création littéraire avec la bibliothèque L’Octogone

 

NOUVEAU: COURS DU SOIR en francisation

 

*** NOUVEAU *** NOUVEAU ***

Début des cours de francisation le soir :    le 27 janvier 2020

Les lundis et mercredis de 18 heures à 21 heures

Venez vous inscrire !

 

Grande corvée du ménage du quartier 2019

Près de 50 élèves et employés de l’édifice Clément du CÉAL ont fait une grande corvée de nettoyage du quartier. Grâce à l’implication de tous ces gens et à la contribution des commerçants, cette activité a été un grand succès!

Un élève à l’honneur

Un étudiant en francisation du Centre d’éducation des adultes de LaSalle, monsieur Daniel Corado, est récipiendaire d’une bourse émise par la Fédération Autonome de l’Enseignement lors du gala La persévérance a aussi un visage chez les adultes en formation qui s’est tenu le 4 avril dernier au Palace de Laval.   Sa candidature a été soumise par son enseignant des niveaux 1 et 2, monsieur Luc Lefebvre et elle a été retenue parmi une multitude par un comité de la FAE.

Ayant peu fréquenté l’école au Guatemala, il a grandi dans un quartier pauvre, difficile et violent de la capitale.  À son arrivée ici, il s’est jeté tête première dans la francisation parce qu’il a vite compris que ce sera grâce au français qu’il pourra s’intégrer et contribuer à la société.

Il a dû réapprendre à apprendre.  À cause de sa scolarisation précaire au Guatemala, il a développé des problèmes d’apprentissage mais ça lui a servi: il s’est découvert de nouvelles aptitudes et il a développé des stratégies qu’il réutilise dans sa vie de tous les jours.   Sa capacité à s’adapter à toutes les situations est incroyable.

Il a de lui-même choisi de répéter les niveaux débutants pour avoir une base solide pour mieux avancer par la suite.  S’il vit un échec, il se relève, coûte que coûte. Il a terminé son parcours de francisation le mois dernier.  Maintenant, grâce à sa maîtrise de la langue, il travaille à temps plein dans le domaine qui le passionne depuis toujours:  le tatouage.

Daniel peut marcher la tête haute.  Je suis très fier de lui sur tous les plans, autant scolaire que professionnel et personnel.   C’est un homme de parole, un homme ouvert d’esprit, persévérant, mature, droit et responsable mais surtout courageux.

(Luc Lefebvre, enseignant)